Châteaudouble

Châteaudouble, "le nid d’aigle", domine le "site classé" des gorges de la Nartuby. Cette petite citadelle abrite derrière ses hautes façades des terrasses aux vues impressionnantes. Depuis sa Tour de guet et sa table des vents, falaises et paysages sauvages se laissent apprivoiser.

Village perché, nid d’aigle, joyau de la Dracénie, les titres de Châteaudouble sont nombreux et justifiés. Au pied de la route des gorges, le hameau de Rebouillon îlot de verdure construit en hémicycle étonne par sa lumière. A Châteaudouble les vues sont saisissantes. Les hautes façades se fondent dans les falaises et dominent d’un aplomb de 130 mètres les gorges de la Nartuby. Les visiteurs curieux d’histoire, amoureux de nature ou sportifs accomplis trouveront à Châteaudouble tous les plaisirs d’un séjour réussi.
Pour vos moments de détente, terrasses panoramiques, restaurants, commerces et artisans sauront vous séduire.

HISTOIRE & PATRIMOINE

Châteaudouble, double château

Cité en 1027, "castellum diaboli", comme le château du diable, parce que construit au sommet d’un site inaccessible, le nom évolue en Châteaudouble dès le XIIIème siècle. Le village compte alors deux châteaux, l’un situé à l’emplacement de l’actuel cimetière et l’autre sur la rive opposée (gauche) de la Nartuby. Remparts et tour assurent la sécurité haute des lieux. Au milieu du XVème siècle le village quitte l’emplacement primitif devenu trop exigu pour s’installer en appui sur les falaises autour de la nouvelle église dédiée à Notre Dame de l’Annonciation.

Nostradamus et Châteaudouble

Le site naturellement fortifié par ses gorges a inspiré un des grands personnages de la Provence.
Le célèbre médecin et astrologue Nostradamus, évoque le village dans l’une de ces prophéties :
"Châteaudouble, double château, la rivière sera ton tombeau" voyant en la Nartuby la responsable de l’usure des falaises qui protègent le village.

Balade au village

L’arrivée est des plus pittoresque : un énorme rocher sert de gardien et un tunnel ouvre la voie à un voyage dans le passé. Au gré de rues en calades, de passages voûtés et sur les frontons sculptés se révèlent les charmes de Châteaudouble : le grand lavoir de 1811, la chapelle Saint Pierre et son abside en cul de four, la tour "neuve", le belvédère avec vue sur les gorges et la chapelle Saint Jean.
L’église Notre Dame de l’Annonciation, construite en 1550 et agrandie en 1678, renferme un riche mobilier classé comprenant 3 retables, une porte d’entrée du XVIIème ainsi que des fonts baptismaux du XVIème siècle.
Le père bâtisseur, Adonis Volpato, a laissé son empreinte à Châteaudouble notamment dans la restauration de la Chapelle Saint-Jean et de l’Eglise de l’Annonciation.

Tous les villages de la Dracénie

Ampus
Bargème
Bargemon
Callas
Châteaudouble
Claviers
Comps/Artuby
Draguignan
Figanières
Flayosc
La Bastide
La Motte en Provence
La Roque Esclapon
Le Muy
Les Arcs sur Argens
Lorgues
Montferrat
Saint Antonin du Var
Salernes
Sillans la Cascade
Taradeau
Trans en Provence
Vidauban

La carte