Montferrat

Ici, la montagne de fer a laissé place à la douceur de vivre. Au pied de Notre Dame de Beauvoir, Montferrat résonne de toute la sagesse provençale. Le chemin des oratoires ou la fraicheur de "Pierrepont" invite à la contemplation.

Idéalement situé sur la route des Gorges du Verdon et à seulement 15 Km de Draguignan, Montferrat offre à ses visiteurs toute la simplicité de la nature provençale.
Le site préservé, le climat et l’altitude font de Montferrat un lieu de détente idéal entre mer et montagne.
Bâti dans un amphithéâtre de collines, le village étire ses hautes façades le long des rives de la Nartuby.
Visible de loin, la chapelle Notre Dame de Beauvoir perchée sur son promontoire domine le vaste panorama de la commune.
L’activité rurale de Montferrat façonne les prés et les collines. Les oliviers épousent les restanques montées par les anciens. Le thym, la lavande et le romarin parfument la garrigue.
Pour votre séjour, hôtels et chambres d’hôtes permettent de découvrir la Dracénie et le Verdon à partir de Montferrat. Pour votre plaisir, tous nos restaurants bénéficient d’une terrasse afin de profiter pleinement du bon air avant de visiter la commune.
Il existe des lieux où d’emblée se dégage une impression de quiétude et de réel dépaysement. Montferrat en fait partie !

HISTOIRE & PATRIMOINE

A l’origine, en 1135, la cité s’appelle De Monte Ferrato, montagne de fer. La première implantation se situe sur le mont surplombant le village actuel. Les rivalités des seigneurs, les troupes de Charles de Duras et les bandes de Raymond de Turenne ont dévasté l’ancien lieu de vie. Le village de Montferrat que vous découvrez remonte à la fin du XIVème siècle. Il s’installe à proximité de la rivière et non loin de l’ancienne voie romaine qui reliait la côte à la ville Castellane.

Le camp militaire de Canjuers

Créée dans les années 1970, le camp occupe près des 2/3 de la surface de la commune. Avec un espace de 35000 hectares dédié à l’artillerie et à la cavalerie, Canjuers est le plus grand camp militaire d’Europe.
La chapelle Notre Dame de beauvoir.
Egalement connue sous le vocable de Beauvezer, cette chapelle remonte au IVème siècle. Elle fut restaurée avec les ruines d’un ermitage et d’un castrum moyenâgeux. D’architecture romane, son abside aurait été construite sur les ruines d’un temple païen.

Dans le village

Une promenade vous conduira par des ruelles pittoresques à la découverte du village. Sur une des placettes, une fontaine de 1751 attire l’attention, son eau y était amenée à l’aide d’un aqueduc souterrain d’un kilomètre depuis la source de Pierrepont.

L’église paroissiale St-Roch

Cette église fut construite en 1414. Elle abrita la confrérie des pénitents blancs fondée en 1646. A l’intérieur, de nombreux objets classés sont à découvrir : un bénitier en marbre blanc ainsi qu’une sculpture en bois de St-Roch avec son chien datant tous deux du XVIème siècle. La grille de séparation en bois tourné et sculpté du XVIIème siècle et le retable du XVIIIème siècle complètent l’ensemble
St-Roch à Montferrat…
D’après une tradition, St-Roch serait venu à Montferrat faire ses dévotions à Notre Dame de Beauvoir. Il aurait protégé le village de la peste devenant ainsi le Saint Patron de la commune.

NATURE & TERROIR

Montagne de fer

Si le nom de Montferrat reste attaché à la richesse en fer de son sous sol, la production de minerai s’achève au début du XXème siècle. Non loin de la Chapelle de Beauvezer une mine de fer fut exploitée, d’autres sont maintenant situées dans l’emprise du camp militaire de Canjuers.

L’eau secrète

La situation de Montferrat permet de bénéficier des ressources en eau des plans de Canjuers. La commune appuyée sur ce relief calcaire profite de résurgences. La source de Beaudron et surtout celle de la Nartuby ont servi l’économie du village depuis toujours.

Une vie équilibrée

Terre d’élevage des moutons et des chèvres par excellence, en 1964 la commune obtint le prix du "village des bêtes heureuses", aujourd’hui les hommes y gagnent en sagesse.

ACTIVITES & LOISIRS

Le chemin St Pierre et les oratoires

Depuis le village, 480 mètres, un sentier conduit à la chapelle Notre Dame de Beauvoir à 680 mètres d’altitude.
La montée est facilitée par les différentes stations qui jalonnent ce parcours en pleine nature. En effet, quatre oratoires ont été construits pour permettre aux pèlerins et maintenant aux promeneurs de reprendre leur souffle. Ces petits édifices de pierre témoigne de la ferveur des habitants envers : St Pierre, St François de Paule, St Joseph et bien sur Notre dame.

Le panorama de Notre Dame de Beauvoir

Les cyprès majestueux et la force tranquille des vieilles pierres confèrent au lieu grandeur et sérénité.
Le point de vue est exceptionnel sur le village, les vallées de la Nartuby et de Beaudron.

Le gouffre de Pierrepont

A quelques minutes à pied du village, le site de Pierrepont est un havre de paix. La fraîcheur limpide de la rivière invite à la méditation.

La vie au village

La galerie du vieux four présente des expositions en été et un céramiste est installé au village.
Le jeu de boule, la "pétanque" a son espace dès l’entrée du village. Une invitation à mesurer son adresse.
Le marché se tient tous les vendredi matin sur la place Gabriel Péri.
Différents commerces, alimentation, boulangerie, tabacs, presse et station service sont à votre disposition.
Animations, représentations et fêtes rythment la vie du village, on notera : La fête de la St Roch le 2ème week-end d’Août, la fête provençale avec sa messe chantée dans la langue de Mistral le premier dimanche de Septembre, la fête du cheval le premier dimanche de Septembre.

Tous les villages de la Dracénie

Ampus
Bargème
Bargemon
Callas
Châteaudouble
Claviers
Comps/Artuby
Draguignan
Figanières
Flayosc
La Bastide
La Motte en Provence
La Roque Esclapon
Le Muy
Les Arcs sur Argens
Lorgues
Montferrat
Saint Antonin du Var
Salernes
Sillans la Cascade
Taradeau
Trans en Provence
Vidauban

La carte