PARCOURS La chapelle Saint Auxile

• Parking : À côté du Point Info Tourisme de Callas, au bas du village.
• Depuis le parking, emprunter la route vers le sud sur quelques dizaines de mètres, prendre à gauche la ruelle en forte pente conduisant à la chapelle Saint-Auxile.
• La ruelle devient sentier, passer un ancien lavoir puis à 500 mètres environ, franchir un carrefour et conserver une direction Est ; le chemin est goudronné, 550 mètres plus loin rejoindre un carrefour avec un oratoire. Passage entre villas et lotissements.
• Ignorer le panneau de la chapelle. Prendre à droite un chemin de terre. Monter et, de suite à gauche, prendre un bon sentier grimpant en lacets dans la forêt vers le sommet et la chapelle Saint-Auxile.
• Contourner la chapelle par le Sud. Emprunter la large piste forestière qui descend Nord-Est. Laisser à droite un chemin montant vers un réservoir. Descendre vers le Nord et rejoindre le carrefour avec la piste forestière de la “Colle Blanche”.
• Prendre à droite et à 400 mètres, tourner à droite vers les “Régusons”. Franchir un petit col et descendre plein sud par un chemin en pente. Rejoindre la petite route goudronnée. Prendre à gauche.
• A 900 mètres, au carrefour prendre la route goudronnée qui monte à gauche.
• À 500 mètres, à l’intersection, prendre à gauche une large piste en terre. 1,6 km plus loin, au carrefour,
laisser la piste des “Régusons” à gauche et continuer la descente. Franchir le carrefour avec la piste empruntée pour descendre de Saint- Auxile puis rejoindre le carrefour du chemin de montée et de là retour sur Callas, par le même chemin qu’à l’aller.

Callas

Si la flamboyance des gorges de Pennafort impressionne, le village et son moulin à huile réputé rassurent.
Bâtie à flanc de colline, la cité offre aux promeneurs ses douces “calades” aboutissant à des places et placettes ombragées.
En Juillet, les pinèdes résonnentaux accords du Festival de Musique Ancienne de Callas.

Le Moulin à huile communal

Depuis l’origine, dans les vallons, la plaine et sur les restanques, l’olivier vit en maître à Callas.
Pour tout connaître de l’olive à l’huile d’or, l’ancien moulin communal restauré présente l’Histoire et
les histoires de l’arbre emblématique de la Méditerranée ainsi que des expositions thématiques.
Entrée libre, ouverture toute l'année sur rendez-vous, contactez le Point Info Tourisme 04 94 39 06 77

Callas un nom ... un site

Souvent les origines sont “discutées”, on parle des racines “kar” ou “cal” désignant des pierres, des rochers ou des falaises ;
le village est effectivement appuyé sur une barre rocheuse. Autre possibilité, une origine liée au mot calade
(descente, différence de hauteur) et aux superbes escaliers qui jalonnent le village et font l’objet d’un programme
de restauration. Enfin, en amphithéâtre “scala” peut aussi convenir. L’arrivée sur Callas est saisissante,
le village semble lové entre les collines.

Une histoire du Vème siècle à nos jours: Saint Auxile

Saint-Auxile, évêque de Fréjus fut martyrisé en 480, ses reliques seraient parvenues à Callas pour être préservées des invasions
sarrasines au Xe siècle.
Au milieu du XVIIe siècle, des reliques sont découvertes après des fouilles et transférées dans l’église paroissiale
Notre-Dame-de-l’Assomption.
La chapelle Saint-Auxile fut érigée dès le VIIe siècle et modifiée quatre fois jusqu’au XIIe siècle.
En 1998, un chantier d’insertion a permis la restauration de la chapelle, lui rendant ainsi tout son lustre.
Ses dimensions sont de 25 m de long et de 7 m de large. La hauteur sous voûtes est de 8 m.
Dans les périodes d’invasions, la chapelle a pu servir de tour de guet profitant d’une vue dominante sur la région.
Aujourd’hui, le choix de cette implantation reste “stratégique” pour preuve la présence d’un relais de
TDF et téléphonie.