PARCOURS Montferrat - Notre Dame de Beauvoir

• Parking : A l’entrée du village, au-dessus du stade.
• Depuis le parking, remonter la rue dite “route de Draguignan”, continuer par la “rue du docteur Rayol”.
• A la “Placette de la Fontaine” tourner à droite “rue du Four” et par les escaliers rejoindre la place de la mairie.
• Poursuivre par la “rue du collet” puis le “chemin de Notre Dame”.
• Traverser la “place Gilbert Mouret”, tourner à gauche et monter à la chapelle Notre dame de Beauvoir par le “chemin de croix” ou “chemin des oratoires”.
• Depuis la chapelle, après avoir admiré le paysage, revenir sur ses pas et à environ 250 mètres tourner à droite. Descendre dans une belle forêt des chênes et rejoindre une piste.
• Tourner à gauche et atteindre le haut du village de Montferrat “route de Castellane”.
• Descendre la “rue du docteur Rayol” et en passant par la “Place de l’Horloge” revenir au parking.

Montferrat

Montferrat, ici le temps s’est arrêté et la Provence s’est installée. Protégé par Notre-Dame de Beauvoir,
au confluent des rivières de la Nartuby et du Beaudron, le village de Montferrat invite à la flânerie entre placettes et venelles.
À l’ombre des platanes, la partie de pétanque prend des airs de joutes qui jamais ne troublent la sérénité des lieux…

Notre Dame de Beauvoir

Du haut de ses 660 mètres d’altitude, Notre Dame de Beauvoir contemple le territoire de la Dracénie mais aussi une longue histoire.
Ce site privilégié est occupé par les Romains et l’abside de la chapelle serait construite sur les vestiges d’un temple antique.
Non loin on découvre les ruines du château féodal et des pans de murs du village primitif.

Le chemin des oratoires

Quatre oratoires jalonnent la montée à la chapelle. Les oratoires composent le paysage provençal,
ces petits édifices en pierre répondent tant à la ferveur religieuse de la région qu’à des “grâces”
obtenues au cours des âges par les habitants. Parfois ce sont des “ex-voto” en campagne. Le premier à marquer l’ascension est dédié à St Pierre, puis vous croiserez celui de St François de Paule, celui de Saint-Joseph et enfin à tout honneur celui dédié à Notre Dame.