PARCOURS Vidauban - Bois du Rouquan

Accès et parking:
• Depuis Vidauban prendre la D48 direction La Garde Freinet et rejoindre l’aire de repos située à 8 km de Vidauban sur la droite à proximité d’une citerne.
• Depuis l’aire de repos, prendre à gauche le sentier qui longe la route vers le sud et rejoindre le carrefour A.
• Prendre à droite et franchir la barrière, continuer cette grande piste sur 1100 mètres (bois du Rouquan) pour rejoindre le carrefour B.
• Prendre à droite une petite piste vers l’Est sur 750 mètres pour rejoindre le carrefour C.
• De ce point possibilité de retour direct à l’aire de parking en prenant le sentier à droite.
Pour continuer la balade :
• Prendre à gauche (Nord) sur 470 mètres et atteindre le carrefour D.
• Prendre à droite (Est) sur 900 mètres et au carrefour E.
• Prendre à droite le sentier qui longe la route et vous ramène à votre point de départ.

Vidauban

Vidauban, est une ville qui jouit d’une situation géographique et d’un climat privilégiés.
Située dans la plaine au pied du massif des Maures au coeur de la Vallée de l’Argens, bordée par deux cours d’eau, l’Aille avec ses cascades et son long plateau rocheux et l’Argens fleuve où il fera toujours bon faire une balade en canoë-kayak pour découvrir au fil de l’eau le plaisir et les richesses de la faune et de la flore en respirant les parfums inoubliables de la Provence.

Le four à poix

Le four à poix, “De longue”, comme on dit ici, les fours à poix font partie intégrante de l’histoire et du patrimoine de Vidauban.
Jusqu’au milieu du XIXe siècle, les forêts et pinèdes de la commune étaient exploitées pour produire de la poix destinée au calfatage, à l’étanchéité des coques et ponts des navires ainsi que des cordages.
Cette production partait pour les ports de Toulon et Saint-Tropez notamment.
L’avènement des coques de navire en métal a vu cette activité doucement disparaître.
La restauration en 2003 du four à poix du bois du Rouquan est due à l’initiative de la municipalité de Vidauban et réalisée par l’association de sauvegarde du patrimoine en pierres sèches du Var.

La Chapelle Sainte Brigitte

Accessible à partir du Point Info en une petite heure, la chapelle honore le passage à Vidauban au XIVe siècle de Sainte-Brigitte.
De retour de Rome, l’épouse du prince scandinave Gudmarson, se rendait en pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle.
Du haut de ses presque 200 mètres d’altitude, la chapelle Sainte-Brigitte offre un point de vue admirable
sur l’ensemble de la plaine de l’Argens et le massif des Maures, dominant l’axe de communication principal du département du Var.
Une promenade indispensable pour apprécier et mieux connaître Vidauban.

Les Cascades de l’Aille

Découvrez aussi:
Les Cascades de l’Aille
Route de la Garde Freinet puis prendre la D72 direction Plan de la Tour.