Hora

Hora

La célébrissime compagnie de danse Batsheva Dance Company revient avec une pièce emblématique, envoûtante et rafinée, visuellement saisissante. Hora couronne trente années de création du chorégraphe Ohad Naharin.

Considéré comme un chorégraphe au geste puissant et aiguisé, fondateur de la technique Gaga, Ohad Naharin dirige ses danseurs avec une rigueur terriblement efficace. Onze danseurs vêtus de noir interprètent une danse dépouillée de tout artifice, une gestuelle puissante et inattendue, une étonnante cohésion : il n’en faut pas plus pour exercer une fascination irrésistible. Le public est emporté dans un état de pure contemplation. Ici, le Beau est la conséquence d’un doux désordre. La hora est une danse profondément liée aux premières heures de l'Israël moderne, à l'édification d'un monde nouveau et libre. Le mot est aussi polysémique ; Hora est le nom d'une danse folklorique célébrant les premiers pionniers en Israël. Elle signifie également “heure” en espagnol ou en italien, “jambe” en polonais... Ici c’est la langue universelle qui prime, celle du corps et du mouvement. La pièce est écrite aussi bien pour les férus de danse que pour un public amoureux du geste et apte à en apprécier la fraîcheur. Ohad Naharin a clairement inscrit sa création dans le jeu avec l’original. Les danseurs semblent souvent venir d’un autre monde et leurs gestes appartenir à un ailleurs. C’est magnifique et subjuguant. LA PRESSE EN PARLE Une beauté saisissante est atteinte avec un minimum d'effort et la plus simple des compositions ; c’est à couper le souffle. jpost.com “ Hora ” porte Batsheva à son essence même : une technique et des habiletés stupéfiantes, des couches de couleur et de brillantes associations d’idées. Rien à ajouter. Une autre réussite de Naharin et Batsheva. [...] un fleuron dans toute l’œuvre de Naharin. ynetnews.com

Adulte : de 12 à 26 €.

Vendredi 11 décembre 2020 à 20h30.

La carte