Balade familiale - Claviers - La forêt du Puy - Chapelle Sainte Anne - L'Oppidum

Distance A : 6,5 km

Distance B : 5,2 km

Durée A : 2h

Durée B : 1h45

Difficulté : Facile

Dénivelé : 350 m

 

Parking à l’entrée du village (1) , remonter la route à gauche de l’église.

Après l’école, quitter la route principale (2) , direction chemin de Sainte-Anne tout droit à 200 mètres prendre à gauche la route goudronnée et monter jusqu’au réservoir

Arrivé au réservoir (3) , prendre à gauche le sentier et arriver à la chapelle Sainte-Anne.

À droite point de vue sur les villages de Claviers et Bargemon (4) .

Pour le retour 3 options :

• À droite : retour sur sentier emprunté lors de la montée.

• Tout droit : circuit B.

• À gauche : circuit A, au croisement des chemins (5) possibilité de rejoindre l’oppidum de Claviers (prendre à gauche et 100 m plus loin encore à gauche monter la petite draille).
Retour sur le village en prenant à droite pour rejoindre le réservoir (3) puis reprendre
en sens inverse pour revenir au village.

Claviers, comme un secret

Ce village
perché se dévoile par petites touches au cours d’une promenade.
Ici sont réunis tous les éléments caractéristiques de la Provence “calades, porches et passages couverts, campanile et génoises”.
Le charme opère sous le secret.

La forêt du Puy et la Chapelle Sainte Anne

Située à 624 m d’altitude sur le sommet ouest du plateau du Puy, la chapelle date du début du XVIIe siècle.
Sa façade possède un encadrement de porte dans le style roman ainsi qu’un sobre oculus, l’impressionnant fronton
est couronné par deux fines rangées de tuiles plus connues sous le nom de “génoises”.     

Villages perchés

Claviers s’est construit à 400 m d’altitude sur un promontoire. Ses maisons de village hautes et étroites sont bâties
depuis l’arête de la montagne et versent vers l’adret et le soleil. Au coeur de Claviers, les pentes sont telles que les portiques,
passages et calades sont indispensables à la circulation piétonne dans les venelles.

 

Les restanques

Ques acquo les restanques? Les restanques sont ces murets de pierres sèches qui façonnent des plate-formes dans les collines.
Parfois appelées Faïsses ou Bancaou, elles permettent la culture dans les endroits les plus escarpés. Des kilomètres de restanques
ont été bâtis depuis le XVIIe siècle, preuve si l’en est du courage et de la patience des gens de Provence.
À Claviers, les restanques abritent quelques uns des plus beaux spécimens d’oliviers de la région,
d‘où le titre CLAVIERS TERRE D’OLIVIERS.