Balade familiale - Les Arcs sur Argens - l'Apié de Raybaud

Distance : 3,7 km
Avec variante : 4,2 km
Durée : 1h40
Difficulté : Facile
Dénivelé : 100 m

 

Depuis la DN7 direction Le Muy, prendre le Chemin du bac « Forêt communale » sur 3 km.

Se garer au parking de la Tournavelle (1) , entre le pont de l’Argens et le pont de l’Aille.

Du parking, partir vers le sud sur 200 m. Juste avant le pont de l’Aille (« Pont Eiffel »), prendre à droite (contourner la barrière côté droit)
et longer la rivière sur environ 1,5 km.

Prendre le sentier montant à droite (2) et grimper à la citerne (800 m) au croisement du sommet.

(Variante de l’oppidum : avant la citerne, suivre la flèche « oppidum ». Prendre la « draille » qui le rejoint la cote 181.
Un à-pic permet d'avoir vue sur le pont Eiffel et le massif des Maures.

Redescendre par la première piste à gauche qui ramène à la citerne. À la citerne, tourner à droite.

Suivre la piste du bas « la Tournavelle » qui redescend à droite et surplombe le fleuve Argens.

Nouveau croisement après 1,5 km : prendre à droite pour retrouver la route et rejoindre le parking.

Attention

du 9 septembre au 28 février
Chasse en battue les mardis et jeudis

 

+ d'informations ici



 

 

Accès

Sur la DN7 au sud de la ville, prendre le Chemin du bac (panneau « Forêt communale ») et le suivre sur 3 km environ.
Se garer au parking (P) de la Tournavelle, entre les deux ponts : après le pont de l’Argens et avant le pont de l’Aille.

L’Apié de Raybaud

L’Apié de Raybaud, habitat de la fin de l’Âge de Fer
Le petit plateau culminant de l’oppidum de l’Apié de Raybaud se trouve à 180 m d’altitude et s’étend sur
environ 5 000 m2.
On y a retrouvé de la céramique modelée datant d’entre le 3e et le 1e millénaire avant notre ère.
Deux petites terrasses, qui n’ont pas été datées à ce jour, ont été aménagées dans la barre rocheuse qui
ceint le plateau au sud-est, en surplomb de la rivière l’Aille.
Le premier kilomètre de la balade suit le lit de l’Aille, à l’ombre de la ripisylve qui la borde. Cette rivière, qui
prend sa source à Gonfaron dans le massif des Maures (Font de l’Aille), court sur 30 km environ.
Elle traverse six communes varoises pour se jeter dans l’Argens au pont de Fer « Eiffel ».

Recommandations

La forêt communale des Arcs sur Argens fait l'objet d'une division permanente en différentes zones permettant à chaque usager de la forêt de choisir la zone accessible en période de de chasse en battue, pour la pratique de ses activités, en empruntant de préférence, selon le jour, la zone sans chasse en battue. Plus de précision : www.mairie-les-arcs-sur-argens.fr
Pompiers • 112 • Info Massif • 04 98 10 55 41 • var.pref.gouv.fr/massifs

Les "Médiévales" - Les Festes d'Arcus

Ces “4 jours de Festes”, qui se déroulent tous les 2 ans (en juillet années impaires) sont à vivre...., avec
marché, animations, tournoi de quintaines alliant défis sportifs et culturels et spectacle nocturne son et
lumières. L’ambiance unique est due aux “Arcoises et Arcois” investis pour cette fête.
Les années paires, visite guidée nocturne théâtralisée de la cité médiévale du parage les vendredis de
juillet et août aux "Flambeaux d'Arcus". www.medievales-des-arcs.com
• Découvrez La cité médiévale du Parage dans le village des Arcs sur Argens ainsi que les
villages perchés de La Dracénie grâce à La Route des Chevaliers 1 et 2.