Balade familiale - Lorgues - La campagne de Pey-Cervier

Distance : 5,4 km
Durée : 2h30
Difficulté : Facile
Dénivelé : 150 m

 

« Hameau de Saint-Jaume » par la D 562.

Parking (1) : Placette du hameau. Ne pas gêner les riverains.

Remonter la rue sur 30 m et tourner à droite « Traverse de la Douce » et continuer sur 1 km.

Tourner à gauche sur la piste « Dolmen de Pey-Cervier » (2) . Longer le domaine de la Rose Trémière et continuer
sur 1,2 km et à la citerne, prendre à gauche, la piste « Le Palet » (3) .

Passer devant un « relais antennes » et rejoindre la pancarte sur le dolmen (4) .

Reprendre le chemin descendant. Au transformateur prendre à gauche sur 200 m (5) , et rejoindre une route, prendre à gauche sur 900 m pour revenir au hameau.

Si vous n'êtes pas content, allez à Lorgues …

Selon le dicton: “Que sara pas countèn, vague à Lorgo”.
Si vous n’êtes pas content, allez à Lorgues. Côté terroir : une cité provençale entourée par la campagne, des vins réputés, une coopérative oléicole, un doux miel de pays et un grand marché tous les Mardis, le bonheur est à Lorgues à n’en pas douter. Coté patrimoine : la vieille ville de Lorgues vous invite de ruelles en vestiges médiévaux et lapidaires Templiers. Une “balade urbaine” à ne manquer sous aucun prétexte.

Le nom de Lorgues …

Plus de 1000 ans d’histoire et un nom, Lorgues, remontant à plus de cinq siècles.
La trace d’un passé romain subsiste jusqu’à la fin du Xe siècle avec la “Villa lonicus”, puis au temps des châteaux médiévaux,
apparaît “Castrum de Lonicis” vers 1200.
C’est en 1478, peu avant le rattachement du Comté Provence au royaume de France, que le nom de “Lorgues”
nous parvient en tant que cité Comtale.
On retrouve sur les armoiries de la ville un lion symbole de la force et un chien représentant la fidélité.

Notre Dame de Ben Va

Non loin de “Pey Cervier” près du hameau des Salettes se cache un véritable trésor.

Sous le vocable du “bon voyage”, une petite chapelle du XVe siècle isolée dans la campagne, présente des fresques uniques
dans tout le département du Var.

Son porche, ses voûtes abritent les représentations de saints tel Saint Christophe protecteur des voyageurs,
mais aussi de la vierge, d’un animal “fantastique” et des quatre évangélistes.
L’intérieur est remarquable et se dévoile tous les jeudis en saison d’été de 10h à 12h et de 15h30 à 17h.